Bien choisir sa chaudière


Les chaudières offrent une large palette de solutions pour s’adapter parfaitement aux besoins des utilisateurs. Voici les bonnes questions à poser pour guider votre choix.

Quel niveau de confort en matière d’eau chaude sanitaire ?

C’est au niveau de leur fonction Eau Chaude Sanitaire (ECS) que les chaudières se distinguent :  

La chaudière instantanée

Compacte et économique, elle “fabrique” l’eau chaude au fur et à mesure du puisage des utilisateurs. Avec 2 conséquences sur le confort : un temps d’attente avant que l’eau ne parvienne chaude au point d’utilisation et une variation désagréable de la température de l’eau en cas de multi-puisages. C’est à réserver pour de petits espaces ou de faibles besoins en eau chaude (1 seule douche).

La chaudière à micro-accumulation

Pour améliorer le confort des “instantanées”, elle est équipée d’un petit réservoir d’eau chaude (3 à 5 litres) qui sert de tampon pour limiter les temps d’attente et atténuer les variations de température. Elle convient pour un meilleur niveau de confort dans de petits espaces ou des besoins en eau chaude limités.

La chaudière à ballon intégré (ou à accumulation)

Elle intègre un ballon pouvant stocker jusqu’à 60 L pour un modèle mural (et jusqu’à 160 L pour un modèle au sol) d’eau chaude immédiatement disponible. C’est la solution confort pour les besoins importants, par exemple, plusieurs salles de bains.

La chaudière à ballon séparé

Pour les besoins d’Eau Chaude Sanitaire les plus importants, elle permet de stocker dans un ballon séparé jusqu’à 500 litres d’eau chaude préparée par la chaudière. En général, elle ne se pose qu’en maison individuelle. 

Chaudière murale ou chaudière au sol ?

C’est une question d’espace disponible : à puissance équivalente, les performances sont identiques.

Chaudière basse température ou à condensation ?

 2 technologies “ErP” récentes et performantes. Comment choisir ?

La chaudière à condensation :

La chaudière basse température : l’alternative s’il est impossible de poser une condensation


Depuis le 26 septembre 2015, La directive européenne Eco Design préconise d’installer des chaudières à condensation dont le rendement est supérieur à 86% sauf en cas d’impossibilité technique. Dans ces cas, les chaudières basse température peuvent être posées.

Renseignez-vous auprès de notre expert chauffage.

Lire aussi...

campaign 365